Durant la Seconde Guerre mondiale, le 12 février 1943, 18 jeunes hommes fuient Ballersdorf et l’incorporation de force dans l’armée allemande. Ils tentent de passer en Suisse, mais le groupe est intercepté à la sortie de Seppois-le-Bas par des garde-frontières allemands.

3 jeunes sont abattus sur place.

Les autres sont arrêtés chez eux le lendemain, et seront condamnés à mort puis fusillés au camp du Struthof.

Un seul est parvenu à s’échapper. 

Leurs familles ont été transplantées dans des camps en Allemagne jusqu’en 1945. Le 20 mai dernier, 28 élèves de 3e ont parcouru l’itinéraire suivi par les jeunes à vélo ( environ 13 km) sur la piste cyclable entre Ballersdorf et Seppois-le-Haut. 
Rejoint par les autres élèves de 3e à la fin du parcours, le groupe s’est ensuite rendu à la stèle mémorielle rappelant le destin tragique des jeunes de Ballersdorf afin de leur rendre hommage, en présence de plusieurs élus: les maires des communes voisines, plusieurs conseillers d’Alsace dont monsieur Beltzung et madame Hector, la sénatrice du Haut-Rhin Sabine Drexler. L’inspectrice d’histoire madame Lallement, ainsi que Romain Blandre représentant le CERD du Struthof et le mémorial de la Shoah s’étaient également déplacés. 

Les jeunes ont interprété un slam dramatique écrit et composé par Sébastien Dubail, puis un discours a été prononcé en leur mémoire.
Plusieurs professeurs du collège ont organisé et participé à cette manifestation autour des enseignantes d’histoire – géographie mesdames Heitz et Vachet-Valaz: M. Collombet, mesdames Maréchal, Anstett, Stroh, Stehlin, Rogé, Hirtzlin, Albrecht, soutenus par leur principale madame Degout.

De nombreuses réalisations artistiques ont été créées pour l’occasion : citations en forme d’anneaux olympiques, affiches, origamis de colombes figurant le mot liberté à la manière de Mademoiselle Maurice, colombe monumentale dans la cour du collège.

Bravo à tous pour votre investissement !