Petite leçon d'espoir....

Encours de  RELIGION niveau  4eme :

Au milieu de la peur, de l’angoisse, Anne Franck  parle d’espoir….Après avoir cherché des expressions, attitudes possibles face à une situation difficile, composez un poème / slam en réinvestissant les mots, les images  métaphoriques, trouvées précédemment

Est-ce qu’il ne vaut pas mieux espérer

Que d’avoir peur ?

N’est- il pas plus beau de rêver,

Que d’être rempli de frayeur ?

Il faut croire en la vie

Et écarter tous nos soucis…

Quand on est envahi par l’angoisse

C’est avoir le sang qui se glace

Avoir la peur au ventre

C’est cesser de vivre

La vie, c’est garder des lueurs d’espoir

Plutôt que voir le futur tout en noir

Croire en la vie, c’est espérer

Moins se soucier, paniquer et s’affoler

L’espoir fait vivre

Ne plus en avoir

C’est tout simplement MOURIR                                

Kirsten  C.   4C

J’affronte mes peurs et garde espoir

Je tremble comme une feuille dans mes bottes noires

Mes dents claquent derrière mon masque ivoire

Mes mains sont moites alors que je fais mes devoirs

Mon cœur bat la chamade derrière mon pull noir

Me rappelant que tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir

J’ai une boule dans la gorge, mais n’oublie que l’espoir fait vivre

Louis  L.     4B

J’espère …

Autour de moi tout change,

Tout cela devient étrange.

Ici règne à présent la cruauté

Les choses qui se reflètent dans mes yeux ne sont que des atrocités.

Désormais cela est devenu une banalité

Ici il n’y a plus d’humanité

Le malheur et la douleur font partie du paysage,

Mais tout cela n ‘est que de passage.

Tous ces gens qui sont remplis de détresse

Font et feront face à la tristesse

Sur le visage leurs sourires se sont envolés

A présent la peur les a remplacés.

Ce monde de couleur c’est transformé en un mode sombre

Tout autour de moi s’effondre

La terreur ravage les ruelles

Malheureusement tout cela est réel

Mais j’espère qu’en me réveillant un jour

Tout cela se termine pour toujours

Que la peur qui a envahie nos esprits

Se soit envolée dans l’infini.

 Emilie H 4C

Espoir,

J’espère que ça se finira

J’espère que plus personne ne souffrira

Comme toutes les victimes du racisme, des persécutions.

Il faut croire en soi,

Il faut croire en l’humanité

Il faut croire en la vie

Même si la peur me poursuit

Je continue à construire

Des rêves qui peuvent se réaliser

Même si tout parait noir, je suivis…

Lisa H 4D

La lumière d’espoir

Partout où je suis,

Et partout où je vais

Je vois de la cruauté dans les yeux d’autrui.

Dans les ruelles la guerre règne en maître,

Et je ne sais que faire.

 

J’ai beau me creuser la tête,

Et j’ai beau essayer… Je ne comprends pas,

Ce qui à l’extérieur se passe.

Les paysages enfantins que j’avais l’habitude de voir,

Ont volées en éclats.

 

Et si tout cela n’était qu’un rêve ?

Et si demain je me réveillais de ce cauchemar,

A chaque fois que je ferme mes yeux ;

J’imagine un monde sans problème, sans cruauté, sans peur et sans guerre

Mais quand j’ouvre à nouveau les yeux, tout ce que je vois ;

N’est que peur, méfiance et destruction.

 

Chaque jour qui passe, j’y crois un peu moins

Et chaque jour la peur m’envahie un peu plus,

Mais j’espère qu’un jour ce désespoir

 

Et cette haine, s’en iront loin,

Pour enfin appartenir au passé.

Et là enfin je pourrais dire ;

Partout où je suis

Et partout ou je vais,

Je vois, de la bienveillance dans les yeux d’autrui.

Dans les ruelles, la paix règne en maître,

Et j’en suis fière.

Jade L  4C

 

Les valeurs collectives du confinement

Illustrez sous forme de poème, une situation où les valeurs collectives et l’intérêt général priment  pour le bien ou mieux être de tous.

Pendant le confinement

Quand les rues vides étaient

Quand la bataille a sonné

Ils étaient là pour nous

Nous étions enfermés pour eux

Mais nous n’étions pas prisonniers, non !

On aurait pu sortir

Malgré les risques encourus

La tentation était forte mais non !

Nous tiendrons face à l’ennemi !

Nous ne sortions plus jamais

Seulement pour le travail et les courses de première nécessité.

En ces temps-là, face à l’inconnu

Nous lui avons fermé la porte au nez !

Baptiste   6C

Au  début de l’année comme chaque année

On se souhaitait bonne santé

Mais en Mars le COVID nous a rattrapés

Et depuis tout le monde est confiné

Les Mamies et les Papis sont priés

De ne pas sortir de chez eux

Même si les vivres commencent à manquer

Ils continuent à jouer le jeu

Alors pour pouvoir continuer

A les voir et bientôt les embrasser

Avec Maman on a décidé

De faire leurs courses pour les préserver

Masquée, gantée et désinfectée

Maman s’en est allée au supermarché

Pour faire les courses de ceux

Que nous espérons voir devenir encore plus vieux

Romain 6A

Pendant le week-end de Pâques, à la place de jouer aux jeux vidéo, j’ai fait des » Lamalas» (agneau de Pâques).

Je les ai préparés et cuits, saupoudrés de sucre glace puis emballés.

Ensuite je les ai mis dans mon karting et les ai livrés à plusieurs personnes âgées de mon village.

Cela a été ma petite contribution pendant le confinement…

Les personnes étaient heureuses de ce petit cadeau et pourquoi pas le refaire l’année prochaine 😉

Mattis 6B

                                                                                                                         

Travail en ligne; la créativité au top!

Le jeu " Matmaluje" Chloé U 5B
Le jeu "Matmaluje" Romy 5A

création d’un jeu de  carte en Religion 

le « Matmaluje » sur les 4 évangélistes » en 5e  pour toujours 

Apprendre en jouant 

Création d’un jeu de carte en Religion  sur les 3 monothéismes en 4e pour toujours

                                                     Apprendre en jouant !

Jules 4D
Gauthier et Thibaut 4B
Aeryne 4B

La solidarité en avant ; soutien aux anciens et aux soignants de l'EHPAD de Seppois

Nous voilà confinés

On a le temps de regarder la télé, jouer, ou encore bien manger

Mais en réalité

Tout le monde n’est pas épargné

Hé oui!

Pendant  que moi je décompresse

Eux stress!

Tous les jours pour nous ils se dévouent

Pour nous soigner

Pour nous alimenter

Pour nous emmener

Pour nous aider

Pour nettoyer

Alors ils méritent bien plus qu’un : C’est ainsi!

Mais simplement et admirablement un grand MERCI!!

 Noé 6B

Aux personnels soignants,

Nous vous remercions tous pour votre courage, votre énergie au service des patients et votre efficacité. Nous avons tous peur en ces moments difficiles, mais vous continuez à travailler, à vous battre. Vous vous battez pour nos grands-parents, pour nos proches et vous avez le droit à un : MERCI

 

 Je vous écris un poème.

Je pense à vous

Vous qui êtes enfermés dans vos chambres sans contact avec vos familles

Je pense à vous.

Vous qui êtes fragiles, il faut veiller  sur vous.

Moi je pense souvent en me disant que grâce à  nos efforts on prend aussi un peu  soin de vous,

en faisant attention à vous.

Moi jeune garçon j’espère aussi revoir mes grands-parents que j’aime,  soient  aussi à l’abri de ce virus.

Pour vous,  nous devons tous respecter le confinement  pour tous vous retrouver dans quelques semaines.

La solitude n’est pas facile mais elle est obligatoire pour qu’on puisse tous retrouver nos papys et mamies qu’on aime très fort.

Thibaut 6A

Infirmière, je ne te connais pas et pourtant je t’admire,

car tu es toujours là lorsque la vie chavire.

Ta présence discrète au cœur de l’hôpital,

fait souvent reculer la douleur et le mal.

Tu combats la souffrance avec persévérance

et l’on voit de tes mains renaître l’espérance.

Même si tu n’as plus de gants, tu viendras sauver des vies car tu restes, cette blouse au cœur d’or.

MERCI

Aubin   5B

Mathias 6A

Petite infirmière,

Sur ta poitrine, un macaron,

CHU marqué dedans

Sur ta tête une jolie charlotte,

Mais des masques il n’y en a pas tout le temps

Monsieur Macron prend les devants…

Mais c’est vous qui êtes dedans.

A Mulhouse on a un peu le blues

Quand pourras-tu quitter ta blouse ?

Pour voir  enfin le printemps

Romy 5A

Nelly 4A

Moi je veux rester là à coté de toi

Tu me dis « Ça sent  la fin »

 je dis « On verra demain »

Je voulais vous dire merci

Si vous saviez combien vous m’avez aidé,

Sans vraiment savoir ce que  vous faites.

Moi qui ne croyais plus en l’avenir

Grace à vous, ma flamme s’est allumée

On a tous un jour, eu ce moment de magie,

Croisé ces héros malgré eux qui veulent sauver une vie.

A tous ces héros, je veux dire : MERCI

MERCI 

Les pompiers

Les ambulanciers

Les hôpitaux 

Les gendarmes

Les éducateurs

Et tous ceux que j’oublie… 

                      Magalie  6B

Petites mains à l’oeuvre

Yaêl 6B, masques déposés à la Marpa de Seppois

A partir du tuto donné par le CHU de Grenoble, des élèves se sont mobilisés: Yaël   6B ,Eulalie 6A…. pour faire des masques de protection….et ont certainement acquis de nouvelles compétences en couture!

blouses jetables: une maman aux doigts de fée
et au cœur généreux