Le bien vivre ensemble, une valeur cultivée dans le cours de Religion

Sortie fin du collège le 5 juillet Europa Park

Parmi les rites institués du collège de Seppois le Bas, il en est un auquel les élèves sont très attachés, c’est la sortie finale à Europa Park.

Mme Hirtzlin, Professeure de religion, a souhaité récompenser ses élèves de troisième pour leur parcours de collégien. En quatre années ils ont participé avec elle à des actions citoyennes (restos du cœur, les œufs pour les enfants de Tchernobyl, les lièvres pour Terre des Hommes…), découvert le patrimoine local, visité Colmar, Ronchamp, Feldbach, Thann ; ils ont été imprégné de la culture aussi bien médiévale que contemporaine, du retable de Mathias Grünewald à la chapelle de  Le Corbusier ; Ils ont été sensibilisés aux différentes spiritualités et abordé les questions posées à l’humanité. Certains ont participé à l’atelier Théâtre et sont montés sur scène pour la première fois.

(Pour la promotion 2022, les premiers épisodes de pandémie ont bousculé le programme, le « télé-collège » n’a pas permis d’organiser le voyage à Rome.)

Toutes ces expériences aboutissent et permettent d’aborder la nouvelle étape au lycée ou dans différents parcours de formation. En forme de bouquet final, libérés des épreuves du brevet,  fixés sur leur orientation, ils participent à cette sortie récréative et ludique donc, mais non sans enjeu.

Après un transport paisible de 2 heures, les montagnes russes se découpent sur celles de la forêt- noire. La trentaine d’élève met son portable en pause, enlève son casque ou range sa planche de skate (!) pour écouter les consignes de la journée : rendez-vous téléphonique, formation de groupes, horaires et savoir vivre. Certains  sont déjà un peu blasés, d’autre toujours impatients, et l’excitation est forte pour ceux qui découvrent cet immense terrain de jeu.

L’institution de la famille Mack c’est un peu le temple des parcs d’attraction. Mondialement reconnue, elle propose en permanence des attractions thématiques, spectaculaires et vertigineuses.

En plus de 40 ans d’existence le « Park » s’est diversifié et a toujours innové. Les incontournables files d’attentes gâchent un peu le plaisir, mais le dépaysement est total, univers souterrain ou virtuel, aquatique ou aérien, accélérations, toutes les émotions sont explorées, dans un environnement de contes de fées et de barbe à papa, parfaitement organisé, dans une foule jeune et internationale.

Sous un beau soleil, la journée a passé bien trop vite, mais au retour la réserve de souvenirs s’était bien enrichie : les vacances pouvaient commencer.